Le Maine Coon

Le maine Coon surnommé aussi le Doux Géant, n’est pas un grand chat mais un chat robuste de par sa prestance. Il sera toujours prés de vous, il vous jouera de la sérénade de sa mélodieuse voix, par son roucoulement.
Il vous fera de grands câlins. Le Maine Coon a la particularité de s'intéresser à l’eau. Il adore jouer avec celle-ci et boire au robinet.
C'est aussi un chat d'une extrême douceur et qui s'adapte facilement à son environnement et vous fera rire aussi de son adorable maladresse.
Le poids du Maine Coon se situe entre 6 et 9 kg pour un mâle et de 4 à 6 kg pour la femelle. Les mâles peuvent cependant atteindre 10 voir 13 kg dans quelques cas.

Les différentes robes chez le Maine coon:
  Les couleurs: blanc, noir , bleu , roux et crème

Les tabby (marquages): mackerel tabby (tigré), spotted tabby (moucheté), classic ou blotched tabby (marbré) et ticked tabby (tiqueté)
Les effets: silver tabby, silver tortie, shaded caméo, shell caméo ou chinchilla et smoke
Les torties: écaille/tortie, écaille de tortue/black tortie, bleu crème ou bleu tortie
Les particolores: bicolore, tricolore , arlequin et van

Santé

Chez le Maine Coon, comme chez de nombreux chats, des maladies génétiques sont recensées et identifiées.

La H.C.M H.C.M (Cardiomyopathie Hypertrophique)
La cardiomyopathie hypertrophique, couramment appelée CMH ou HCM (pour Hypertrophic CardioMyopathy se caractérise par un épaississement progressif du muscle cardiaque. Le coeur se fatigue plus rapidement en raison de ses parois trop rigides.
La présence d'un des gènes responsables de cette maladie (mutation du gène MyBPC3) peut etre détectée à l'aide du test ADN HCM1.
On recense alors 3 cas:
     Le chat est dit "homozygote normal" ou "sain", il n'est donc pas porteur du gène à l'origine de la maladie.
     Le chat est dit "hétérozygote muté", cela signifie que la mutation est présente sur une des allèles du gène. Le chat est donc porteur de la maladie et a des chances de la développer un jour. S'il a des chatons avec un chat sain, 50% des chatons seront hétérozygotes et 50% seront sains.
     Le chat est déclaré "homozygote muté". Dans ce cas, le chat à un fort risque de développer une grave et/ou précoce forme de HCM.

Tout éleveur sérieux se doit de vous fournir la copie de l'ensemble des tests des parents du chaton lors de l'achat de ce dernier.

Stérilisation précoce

Pour l’éleveur passionné, il est souhaitable que des sujets non destinés à la reproduction, et vendus comme animaux de compagnie, ne soient pas accouplés. Face à ce problème, les éleveurs Outre-atlantique pratiquent depuis de nombreuses années (plus de 15 ans) la stérilisation dite « précoce ». En France, les opérations, pratiquées à 3 mois, sont toujours l’objet de vives polémiques.

Stérilisation précoce et idées reçues
La croissance
On dit souvent que la stérilisation réalisée lors du jeune âge entraîne une croissance réduite, et donc de petits individus. Or, les hormones sexuelles (testostérone et oestradiol) interviennent dans la fermeture des cartilages de croissance, ce qui pourrait au contraire laisser penser à une croissance plus importante. Des études statistiques, réalisées aux Etats Unis, ne montrent pas ou très peu de différence de fermeture des cartilages de croissance et de taille adulte, que le chat ait été stérilisé à 7 semaines ou à 7 mois. Eventuellement, il faut alors s’attendre à ce que le chaton soit très légèrement plus grand en fin de croissance.
Les calculs urinaires chez le mâle
La castration précoce du chat mâle a longtemps été accusée de favoriser l’apparition de calculs urinaires, par diminution du diamètre de l’urètre (conduit reliant la vessie au méat urinaire). Des mesures ont été réalisées en comparant les diamètres urétraux de chats castrés à 7 semaines et à 7 mois et n’ont montré aucune différence. La castration précoce n’est donc pas en soi un risque supplémentaire de calculs urinaires.
L’obésité
Bien que l’obésité puisse survenir chez tous les chats (castrés ou entiers) et que l’activité et la nourriture jouent un rôle prépondérant, les animaux castrés ont un risque d’obésité plus élevé, du fait d’une diminution des besoins énergétiques liés à la castration.
La stérilisation précoce n’entraîne en tous cas pas de hausse de ce risque par rapport à une stérilisation plus tardive. Il convient, quel que soit l’âge de l’opération, d’adapter des mesures préventives de la prise de poids.

Les avantages de la stérilisation précoce
Les tumeurs mammaires
Les chattes stérilisées ont environ sept fois moins de risques que leurs congénères intactes de développer une tumeur mammaire. Chez la chatte, ces tumeurs sont d’ailleurs souvent de très mauvais pronostic (90% de malignité). Pour réduire ce risque au maximum, il convient de stériliser les chattes avant leurs premières chaleurs, ce qui n’est pas toujours le cas des femelles opérées aux alentours de 7 ou 8 mois.
La reproduction non désirée
Selon le même principe, nombreux sont les propriétaires de chattes qui pensent bien faire en attendant que les premières chaleurs de la femelle soient passées pour pratiquer la stérilisation, voir même qui partent du principe qu’une chatte a « besoin » d’avoir une portée dans sa vie. Cette position, terriblement anthropomorphique contribue au développement de la population de chats errants en France, puisqu’il n’est pas toujours facile de placer les chatons issus de ces portées.
Pour les chattes de race, cela conduit fréquemment à deux situations : soit une mésalliance avec un sympathique (mais néanmoins peu adapté) chat de gouttière, soit un accouplement non raisonné avec un mâle de la même race, mais sans réelle sélection.

L’anesthésie du chaton : un risque majeur ?
Il est évident que l’anesthésie d’un chaton de 2 mois est plus délicate, et nécessite une expérience particulière. Ceci étant, pratiquée dans de bonnes conditions, elle ne présente pas plus de risques que l’anesthésie d’un adulte.
La stérilisation précoce est une alternative à la stérilisation tardive, qui doit progressivement être prise en compte en France. Pour le chaton de race, comme pour celui de gouttière, c’est en tous cas un moyen infaillible d‘éviter la naissance de portées non désirées.

Toute reproduction, même partielle, est interdite. Toute personne ne respectant pas le droit d'auteur ou à l'image s'expose à des poursuites. Copyright Comte des Fées Création 2013.